Europe Identité
  • capitalisme et marxisme diveisent solidarité identitaire
  • je suis un homme blanc avant d'être un socialiste
  • 0 % raciste 100 % identité
  • VOULOIR la ou il y a une volonté il y a un chemin
  • heac est terra nosta ici c'est notre terre
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.

Goldman Sachs recrute l’ancien président de la Commission européenne José Manuel Barroso

Qui dirige qui ?

RF

------

La banque d’affaires américaine Goldman Sachs a annoncé vendredi 8 juillet avoir engagé l’ancien président de la Commission européenne José Manuel Barroso pour la conseiller.

M. Barroso occupera les fonctions de président non exécutif de Goldman Sachs International (la branche internationale du groupe américain, sise à Londres), et de conseiller de Goldman Sachs. Dans un communiqué, la banque d’affaires s’est réjouie de l’arrivée de l’ancien premier ministre portugais, qui a présidé la Commission de 2004 à 2014, au moment où le monde a été secoué par une crise financière :

 

« José Manuel va apporter une analyse et une expérience immense à Goldman Sachs, et notamment une profonde compréhension de l’Europe. Nous sommes impatients de travailler avec lui alors que nous continuons à aider nos clients à évoluer au sein d’un contexte économique et de marché incertain et délicat. »

Inquiétudes après le Brexit

Ce recrutement a lieu alors que le secteur financier est ébranlé par le vote des Britanniques en faveur d’une sortie de l’Union européenne Brexit.

Goldman Sachs et d’autres banques d’investissement américaines sont considérées comme particulièrement vulnérables aux conséquences du Brexit car leurs activités en Europe reposent en grande partie sur le principe du « passeport européen », qui leur permet d’offrir leurs services dans tous les pays de l’Union dès lors qu’elles ont obtenu une licence dans un seul d’entre eux.

 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/08/goldman-sachs-recrute-l-ancien-president-de-la-commission-europeenne-jose-manuel-barroso_4966542_3214.html

ImprimerE-mail

Interdits de pause-toilettes, ils portent des couches

Voilà ou mène le règne du pouvoir de l'argent sans limite !

Les employés du secteur volailler aux Etats-Unis travaillent dans un tel climat de peur qu'ils n'osent pas demander de pauses pour aller aux toilettes et portent des couches au travail, affirme l'ONG britannique Oxfam dans une étude.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/05/13/97002-20160513FILWWW00033-interdits-de-pause-toilettes-ils-portent-des-couches.php

 

 

ImprimerE-mail

Le plan d'invasion et de destruction de l'Europe via l'afflux de migrants expliqué

Une vidéo qui enquête sur les sociétés américaines qui mettent en œuvre la vision d'un plan stratégique US de déstabilisation volontaire de l'Europe, théorisé par Thomas PM Barnett.

La Ayn Rand (aynrand.org) incite à faire venir des migrants. Et la société ORS service AG, filiale de Equitone Partners Europe qui en tire des profits en organisant cela sur notre continent est une filiale de la banque Barclays et liée aussi à Rotschild.

 

 


Le plan d'invasion et de destruction de l... par Resistance_Identitaire

ImprimerE-mail

Trois banques françaises accusées de spéculer sur la faim dans le monde

Crédit photo François Bouchon

Deux ans après un premier rapport pointant du doigt quatre banques françaises qui spéculaient sur la faim dans le monde, l'ONG dresse un nouveau bilan. Le Crédit Agricole s'est retiré de ce genre de fonds mais BNP Paribas, BPCE et la Société générale, non.

 

L'ONG Oxfam France vient de publier la seconde édition de son rapport lancé en 2013 sur les établissements bancaires français qui spéculent sur la faim dans le monde à travers des fonds de placement spécialisés dans le secteur des matières premières agricoles. Parmi les quatre établissements financiers pointés du doigt en 2013, le Crédit Agricole «semble bien avoir respecté ses engagements et cessé toute activité spéculative sur les marchés agricoles, mais refuse toujours de prendre des engagements fermes dans la durée», note Oxfam dans son dernier rapport sur ce sujet.

En revanche, «trois groupes bancaires français proposent toujours à leurs clients des outils permettant de spéculer sur les prix des matières premières agricoles: BNP Paribas, Société Générale et BPCE via Natixis, toujours selon Oxfam. Le montant total des fonds gérés par celles-ci s'élève aujourd'hui à au moins 3,561 milliards d'euros», contre 2,58 milliards en 2013. Un montant en augmentation de 38% en 2 ans malgré le retrait du Crédit Agricole.

En France, la Société Générale «est aujourd'hui la banque française qui spécule le plus sur la faim» et ce malgré «un important effort de transparence», a indiqué Clara Jamart, d'Oxam France ce lundi matin sur France Info. L'établissement gère selon elle un montant total de fonds actifs dans ce domaine estimé à 1,359 milliard d'euros.

Spéculation galopante

Pour sa part, BNP Paribas totaliserait 11 fonds pour un montant de 1,318 milliard d'euros, et «n'a tout simplement pas respecté ses engagements». Enfin le groupe BPCE, via sa filiale Natixis, aurait un unique fonds de 884 millions d'euros. Oxfam dénonce le fait que ces «activités toxiques mettent en péril le droit à l'alimentation de centaines de millions de personnes» et que «la spéculation galopante aggrave la volatilité des prix alimentaires» rappelant qu'une personne sur neuf dans le monde ne mange pas à sa faim.

Un rapport qui n'est pas du goût des spécialistes des matières premières agricoles. «L'argument il n'y a que 3% des denrées agricoles qui correspondent effectivement à des livraisons physiques, les 97% restants étant liées à des opérations de couverture et d'arbitrage sur les marchés à terme, ne tient pas la route. L'agriculteur ne va pas à aller livrer son blé à la bourse, s'insurge Michel Portier, gérant du cabinet Agritel, spécialisé dans la gestion du risque des prix des matières premières agricoles. La volatilité est du au fait que l'on a des produits météo sensibles, il faudrait réduire les accidents climatiques et éventuel géopolitiques. Il n'y aurait plus de spéculation».

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/02/24/20002-20150224ARTFIG00004-trois-banques-francaises-accusees-de-speculer-sur-la-faim-dans-le-monde.php

 

 

 

ImprimerE-mail

Le gouvernement hongrois va aider massivement les familles s’engageant à avoir des enfants

 

Le gouvernement hongrois a lancé un plan pour fournir assez d’argent pour acheter une maison individuelle pour tout les jeunes couples acceptant d’avoir au moins trois enfants.

Le plan – conçu pour relancer le taux de natalité hongrois – a été annoncé à une récente conférence de presse du gouvernement dans le bâtiment du parlement hongrois, à laquelle participait le ministre menant le cabinet du premier ministre, János Lázár.

Le plan verra l’état garantir une enveloppe d’aide non remboursable de 10 millions de florins hongrois (HUF) à tout les couples acceptant d’avoir trois enfants dans les dix ans.

D’après le Global Property Guide le prix moyen d’une maison individuelle en Hongrie est de 9,3 millions d’HUF.

Le ministre Lázár a déclaré que cette subvention faisait partie de l’extension de « l’aide à la première maison de famille » du gouvernement.

En plus de l’aide non remboursable, les familles acceptant d’avoir trois enfants pourraient aussi être éligible pour un prêt supplémentaire de 10 millions d’HUF pour une durée de vingt-cinq ans, sur lequel l’intérêt ne pourrait pas excéder 3 pourcents.

« Afin de rendre l’installation dans la première maison aussi sûre que possible, à l’achat d’une nouvelle maison, l’aide augmentera de 2,6 millions d’HUF dans le cas [où il y aura] deux enfants », a-t-il ajouté.

Le ministre a aussi déclaré que ceux qui avaient déjà demandé a participé au programme d’aide pour la première maison de famille précédemment ou à la politique d’aide sociale disponible précédemment, peuvent demander une aide d’un même montant les aides déjà touchées déduites.

« Dans le cas de l’achat de nouvelles maisons, les restrictions sur le nombre maximum de mètres carrés ont été abolies des conditions d’éligibilité pour l’aide, même dans le cas d’un enfant seul. La limite d’âge supérieur d’éligibilité à l’aide continue à être de 40 ans. »

De plus, la TVA sur l’achat de nouvelles maisons sera réduite de 27 pourcents à 5 pourcents à partir du 1 janvier 2016. Les projets de construction de maison auto-financés seront aussi éligibles pour une aide de 5 millions d’HUF.

Une déclaration officielle du bureau central hongrois des statistiques affirme qu’au cours des dix premiers mois de 2015, 76.531 enfants sont nés en Hongrie, un demi-pourcent de plus que l’an passé.

Le nombre de morts au cours de la même période était de 109.822, ce qui indique que la population décline encore, quoiqu’à un rythme légèrement plus lent qu’avant. Cela se traduit par des taux de 9,3 naissances et 13,4 morts par millier d’habitants.

Il y a eu 40.845 mariages enregistrés en Hongrie de janvier à octobre 2015, 16 pourcents de plus qu’au cours de la même période l’an passé.

 

 

ImprimerE-mail

C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat !

Les bobards de la COP 21 visent essentiellement à taxer la pollution et à marchandiser le carbone.

 


Spécialiste reconnu des avalanches, le Suisse Werner Munter planche nuit et jour depuis trois ans sur le réchauffement climatique. Et, pour lui, l’homme n’y est pour rien !

Il y a une semaine, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pointait une nouvelle fois d’un doigt accusateur l’homme et le CO2 qu’il produit comme principaux coupables du réchauffement climatique. Pour Werner Munter, spécialiste mondialement reconnu des avalanches, qui se penche compulsivement sur le phénomène depuis trois ans, « ces gens sont des imbéciles qui répètent en boucle des bêtises, le savent et sont payés pour ! » Le Bernois nous a longuement reçus dans son appartement d’Arolla (VS) pour étayer ces accusations entre une tranche de viande séchée et deux verres de Cornalin. Son diagnostic climatosceptique, loin d’être celui d’un hurluberlu, est partagé par d’éminents scientifiques dont deux Prix Nobel. Il nous l’explique.

Vous affirmez que l’homme n’a rien à voir avec le réchauffement. Pourquoi ?

Précisons tout d’abord que je ne conteste pas le réchauffement lui-même. Je l’ai d’ailleurs constaté en tant que guide de montagne en voyant les glaciers reculer. Celui qui nous fait face par exemple a perdu 100 m depuis que j’ai acheté cet appart en 1989. En 2005, le pilier Bonatti des Drus s’est effondré à cause du réchauffement du permafrost. Ce que je remets en cause, ce sont les causes de ce réchauffement. Elles n’ont rien à voir avec l’homme ou avec le CO2 comme on nous le serine. Je suis arrivé à cette conclusion pour trois raisons.

Quelles sont ces raisons ?

La première, c’est tout simplement l’analyse des données climatiques reconstituées sur des millions d’années. Rien que dans les 10 000 dernières années, il y a eu cinq pics de températures comparables à celui que nous vivons. Ces optima correspondent à des cycles naturels. Au Moyen Age, il était par exemple possible d’aller en vallée d’Aoste depuis Arolla avec les troupeaux car le glacier n’existait plus. Lors des deux premiers optima, le Sahara était une savane avec des lacs, des arbres et des éléphants. Avant cela, pendant des centaines de milliers d’années, il a fait plus chaud qu’aujourd’hui. Et parfois jusqu’à 7 degrés plus chaud ! Or le GIEC se concentre sur les 150 dernières années. Autant dire qu’il regarde autour de son nombril. Les reconstructions paléoclimatiques montrent aussi que, pendant des centaines de millions d’années, il n’y a pas eu de corrélations entre le CO2 dans l’atmosphère et la température sur terre.

Votre second argument ?

La concentration de CO2 – qui est soit dit en passant un gaz vital et non pas un poison – dans l’atmosphère est négligeable. Il y en a un peu moins de 0,5‰ dans l’atmosphère, et au maximum 5% de cette quantité est imputable à l’homme. Pour un million de molécules d’air, il y a seulement 20 molécules de CO2 produites par l’homme. Et chaque année, notre industrialisation rajoute 4 molécules de CO2 pour chaque million de molécules d’air, mais la moitié est absorbée par les océans et les plantes. Et on veut nous faire croire que cette infime proportion due à l’homme est une catastrophe ? J’ai beaucoup de peine à le croire (rires).

Pourquoi dès lors la thèse officielle fait quasi consensus ? Vos collègues scientifiques ne sont pas tous des imbéciles !

Ces théories visent à nous culpabiliser. Quand des scientifiques comme ceux du GIEC disent qu’ils veulent sauver la planète, je dis qu’ils ne sont pas crédibles. Ils mentent pour préserver des intérêts économiques dont les leurs. Car il y a tout un business derrière la lutte contre le réchauffement. Il y a une volonté de faire peur aux gens par exemple en dramatisant la montée des océans, alors que ceux-ci ne s’élèvent que de 2 à 3 mm par an ! C’est aussi une manipulation intellectuelle de parler de CO2 en tonnes plutôt qu’en proportion. Des tonnes, ça impressionne, mais rappelons que l’atmosphère pèse 5 000 000 000 000 000 tonnes !

Votre dernier argument est que la thèse officielle contredit les lois de la physique. C’est-à-dire ?

Celle de la thermodynamique en particulier. Pour faire simple : la terre fait 15° en moyenne. L’atmosphère censément polluée de CO2 est grosso modo à -30° à 10 km d’altitude. Qu’elle réchauffe la Terre qui est bien plus chaude qu’elle est une aberration. La thermodynamique nous dit que la chaleur va toujours vers le froid et jamais dans le sens inverse, ce que correspond à notre expérience quotidienne.

Alors au final, comment expliquez-vous ce fichu réchauffement ?

Je n’ai pas de réponse car trop de facteurs entrent en jeu. Par contre, j’ai des hypothèses. Je soupçonne par exemple les variations de l’intensité du rayonnement solaire – qui répondent à des cycles – de jouer un rôle central, tout comme les processus nucléaires complexes et méconnus qui sont à l’œuvre au centre de notre Terre. Quoi qu’il en soit, c’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat. La nature est bien plus forte que l’homme, nous ne sommes pas les maîtres de la Terre !

Source : Werner Munter

ImprimerE-mail

Une garde de bénévoles pour patrouiller dans les rues de Béziers

 

Béziers : Ménard veut une garde de bénévoles pour patrouiller dans les rues

01 Déc. 2015
 
Robert Ménard, maire FN de Béziers, pose le 21 mai 2015 à Paris.
Robert Ménard, maire FN de Béziers, pose le 21 mai 2015 à Paris. (AFP/JOEL SAGET)

Robert Ménard lance un appel aux habitants de Béziers. «Vous êtes ancien policier, ancien gendarme, ancien militaire, ancien pompier, rejoignez la garde biterroise», proclame une affiche, avec pour fond la cathédrale Saint-Nazaire de la ville dirigée par ce proche du FN et qui sera placardée à partir de jeudi dans la ville.

L'ancien patron de Reporters sans frontières souhaite que ces bénévoles patrouillent dans les rues pendant la durée de l'état d'urgence.

Cette «garde biterroise» ne sera pas armée, mais sera en contact radio avec le PC de la police municipale de Béziers, a expliqué Robert Ménard, lors d'une conférence de presse, précisant que le recrutement commencera jeudi. Elle sera chargée de signaler tout acte suspect, a expliqué la mairie, et a vocation à exister tant que l'état d'urgence sera maintenu.

Elle effectuera des patrouilles pédestres et des gardes statiques devant les bâtiments publics et les écoles, a détaillé le maire de Béziers. «La France vit des moments difficiles. C'est dans ce cadre que je me suis demandé comment renforcer la sécurité et comment aider la police municipale et nationale. J'ai donc décidé la mise en oeuvre de la garde biterroise qui répond à la nécessité d'augmenter le nombre de patrouilles pour un meilleur quadrillage de Béziers», a déclaré Robert Ménard.

Le préfet lui demande de renoncer


«Il est inquiétant de mettre une tenue sur des bénévoles. Cela prouve à mon sens que Robert Ménard n'a pas assez d'hommes sur le terrain, alors qu'il s'est glorifié de l'efficacité de sa police», a réagi Bruno Bartocetti, délégué régional du syndicat SGP Unité police. «Même si cette situation est exceptionnelle, j'estime qu'il faut laisser les professionnels travailler. Une police doit fonctionner de manière statutaire et encadrée. Je crains que les retraités soient un peu en décalage par rapport à tout cela», a-t-il ajouté.

De son côté, le préfet de l'Hérault a demandé à Robert Ménard de renoncer à cette initiative. «Les missions de sécurité publique assurées par les maires sont encadrées par des dispositions législatives et réglementaires, qui prévoient que les personnels intervenants doivent être des fonctionnaires territoriaux agréées par le représentant de l'État et le procureur de la République», a-t-il souligné dans un communiqué.

Depuis son élection à la mairie de Béziers en mars 2014, Robert Ménard a été à l'origine de plusieurs polémiques, notamment pour avoir annoncé le pourcentage d'élèves de confession musulmane dans les écoles publiques de sa ville, instauré un couvre-feu dans certains quartiers pour les mineurs de moins de 13 ans non accompagnés, ou organisé une campagne d'affichage faisant d'un énorme pistolet le «nouvel ami» de la police municipale. Il a également tenté lui-même d'expulser des réfugiés.

La semaine dernière, le maire a demandé aux dirigeants des mosquées de sa ville de signer une «charte» en six points, leur demandant notamment de ne prêcher qu'en langue française.

 http://www.leparisien.fr/languedoc-roussillon/beziers-menard-veut-une-garde-de-benevoles-pour-patrouiller-dans-les-rues-01-12-2015-5329891.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com

 

ImprimerE-mail

La Turquie, membre de l'OTAN, refuse que la Russie nuise à son trafic de pétrole avec DAESH

La Russie a mis un coup de pied dans la fourmilière... quand tous les autres (les Alliés de la France dans l'OTAN) s'en accommodaient voir en profitaient !!!

 

Or noir de l'EI à la Turquie: la presse allemande donne raison à Poutine

Les frappes aériennes russes visant les positions de l'Etat islamique en Syrie ruinent le business lucratif de la Turquie, estime la presse allemande.

Le président russe Vladimir Poutine a accusé la Turquie de collaborer avec les membres du groupe terroriste Etat islamique:

"Il s'agit de livraisons pétrolières en quantités industrielles à partir des territoires syriens usurpés par les terroristes. Il s'agit précisément de ces territoires, et pas d'autres. Nous voyons à partir des airs où vont ces véhicules. Jour et nuit, elles vont en Turquie", a déclaré le numéro un russe lors de sa conférence de presse avec François Hollande, président français, le 26 novembre à Moscou.

 

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

L'onu a t'elle provoqué la crise des migrants en leur coupant les vivres ?

Faute de fonds, l'ONU suspend son aide alimentaire aux réfugiés syriens

 

En raison d’un manque de moyens, le Programme alimentaire mondial des Nations unies, a suspendu sa livraison de bons d'alimentation à 1,7 million de réfugiés syriens. Des conséquences catastrophiques sont à prévoir, prévient l'organisation.

Le Programme alimentaire mondial (PAM), une agence des Nations unies, a cessé de fournir des bons d'alimentation à quelque 1,7 million de réfugiés syriens présents en Jordanie, au Liban, en Turquie, en Irak et en Égypte, a annoncé l'organisation, lundi 1er décembre. Cette suspension survient en raison d’un manque de fonds : le PAM affirme avoir besoin de 64 millions de dollars (51 millions d'euros) afin de poursuivre son action auprès des réfugiés pour le reste du mois de décembre.

Cette suspension "va mettre en péril la santé et la sécurité de ces réfugiés et pourrait même provoquer de nouvelles tensions, de l'instabilité et de l'insécurité dans les pays d'accueil limitrophes", a pour sa part averti Ertharin Cousin, la directrice du PAM.

 

"Conséquences catastrophiques"

"Sans les bons du PAM, de nombreuses familles vont souffrir de la faim. Pour les réfugiés qui tentent déjà de survivre face à un hiver rigoureux, les conséquences de l'arrêt de cette aide vont être catastrophiques", a précisé l'organisation humanitaire, financée grâce à des contributions volontaires des pays membres de l'ONU. Les réfugiés sont en effet mal préparés pour affronter un nouvel hiver, particulièrement au Liban et en Jordanie où de nombreux enfants sont pieds nus et sans vêtements adéquats.

À Genève, le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR) a jugé que cette suspension ne pouvait pas "se produire à un pire moment". "Cela va toucher des dizaines de milliers de familles de réfugiés, les plus vulnérables, celles qui dépendent pratiquement totalement de l'aide internationale", a déclaré le directeur du HCR, Antonio Guterres, invitant la communauté internationale à soutenir le PAM pour ne pas laisser "les réfugiés affamés".

"Pour la première fois, l’ONU fait face à cinq crises majeures"

Les États-Unis, pays qui est le plus gros contributeur en termes d'aide humanitaire pour la Syrie avec trois milliards de dollars, ont également fait part de leur "préoccupation". Le département d'État a demandé à la communauté internationale "de faire plus".

Toutefois, recueillir des financements devient de plus en plus difficile, témoigne Elisabeth Byrs, porte parole du PNAM à Genève, sur l’antenne de France 24. "Pour la première fois, l’ONU fait face à cinq crises exceptionnelles majeures de niveau trois, ce qui représente la priorité la plus haute à l’ONU : la Syrie, la Centrafrique, le Soudan du Sud, l’Irak, et maintenant Ebola. Les bailleurs de fonds sont épuisés", explique-t-elle.

Environ 800 millions de dollars ont déjà été injectés, via un programme de bons d'alimentation électroniques, dans les petits commerces des pays qui abritent les réfugiés syriens. Le PAM a précisé qu'il reprendra son plan d'aide dès que de nouveaux fonds seront disponibles.

L'organisation avait annoncé en novembre qu'elle risquait d'être contrainte de prendre une telle mesure de suspension et a fait savoir qu'un arrêt de même nature pourrait affecter en janvier les personnes bénéficiant de l'aide alimentaire en Syrie.

Avec AFP et Reuters

http://www.france24.com/fr/20141202-syrie-faute-fonds-pam-suspend-aide-alimentaire-refugies-syriens-jordanie-turquie-irak-egypte-liban

 

ImprimerE-mail

Revirement d'Angela Merkel sur sa politique d'ouverture aux migrants

C'est une annonce explosive. Mise sous pression par une grande partie de sa population mais aussi au sein de son propre gouvernement, Angela Merkel a décidé de revenir aux anciennes règles en vigueur concernant les demandeurs d'asile en Europe.

L'Allemagne a donc décidé de revenir sur sa généreuse politique d'ouverture aux demandeurs d'asile. L'entente franco-allemande en ce qui concerne la question des migrants a donc volé en éclat.

De vives tensions au sein du gouvernement allemand à l'origine

Lire la suite

ImprimerE-mail

Poutine impose des lignes rouges à Israël en Syrie

 

Les USA sont abasourdis. Poutine impose des lignes rouges à Israël

Les USA sont abasourdis. Poutine impose des lignes rouges à Israël

Lors de sa mémorable allocution à l’ONU, le Président Poutine n’a pas mentionné Israël. Toutefois, plus tard, lors de sa conférence de presse, les choses ont pris une tournure inhabituelle. Le Président Poutine y a annoncé une relation de partage de renseignements avec le haut commandement militaire d’Israël, reposant sur ce qu’il a souligné être l’intérêt national d’Israël dans la sécurité de la Syrie.

 Il a dit ensuite une chose surprenante. Nous devons encore discuter du problème des attaques aériennes d’Israël (sur la Syrie).  

Avec la demande officielle du Président Assad, en conformité avec le droit international, de l’aide militaire de la Russie, la déclaration de Poutine prend une toute autre signification, surtout parce que les Russes vont déployer des défenses aériennes de pointe au-dessus de la Syrie grâce à la supériorité de leurs avions de chasse.

La liberté de mouvement d’Israël, qui attaque continuellement l’armée syrienne pour soutenir les forces de l’ISIS, que l’on sait à présent renforcées par au moins 800 commandos israéliens spécialement formés, pourrait bien être terminée.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Le dilemne de l'acceuil des "migrants"

Nous avons enfin pu envoyer un journaliste recueillir l'avis de Léodagan de Karmélide sur la crise des migrants !Donc, dans le doute... Votez Léodagan !

Posted by Léodagan président on vendredi 11 septembre 2015

ImprimerE-mail

“Migrants” : Le patronat allemand veut supprimer le salaire minimum et repousser l’âge de la retraite pour financer leur installation

Immigration arme du capital pour faire baisser les salaires...

 

mrk

BREIZATAO – ETREBROADEL (09/10/2015) Comme chacun le sait désormais, du moins si l’on en croit la presse gouvernementale, l’immigration de masse est une véritable “chance” pour l’économie européenne, singulièrement allemande.

Une “chance”… pour le patronat

Le patronat français s’est également bruyamment félicité de l’arrivée de millions d’illettrés musulmans, à l’instar de Pierre Gattaz qui, dans Le Monde (source), donnait ses consignes :

Premier défi : l’accueil. L’accueil décent des migrants est un impératif, d’abord pour des questions de simple humanité et de cohérence avec l’une des trois valeurs fondatrices de notre République, la fraternité. Un pays qui renonce à ses valeurs est un pays qui se perd.

Mais aussi parce que c’est une opportunité pour notre pays. Cessons toute condescendance envers ces migrants : ils ont souvent un fort niveau d’éducation, sont la plupart du temps jeunes, formés et n’ont qu’une envie, vivre en paix et pouvoir élever une famille.

Chacun pourra juger du degré du fort niveau d’éducation des intéressés :

Le grand capital allemand exige l’ouverture des frontières

Lire la suite

ImprimerE-mail

Qui veut prêter sa maison aux clandestins ?


D'après le très sérieux journal autrichien ots, une femme hongroise déchante après avoir prêté sa maison aux migrants ! 

Alors qu'on apprenait déjà il y a quelques jours l'histoire de ces clandestins qui campent dans un cimetière chrétien et le souillent avec leurs ordures (via le journal Observateurs)c'est une nouvelle histoire de "remerciement de migrants" qui nous parvient de Vecsés en Hongrie où une femme avait décidé de préter deux semaines sa maison à des "réfugiés politiques" et a déchanté devant l'état dans lequel celle-ci a été rendue ! En deux semaines, la maison est devenue une immense porcherie (dans laquelle des enfants en bas âge étaient laissés livré à eux même). La femme déclare que les migrants sont devenus "son cauchemar" et regrette d'avoir ouvert ses portes.  (via le journalots.at)

 

 Qui veut prêter sa maison alles asylwerber katrina lufter

 

Qui veut prêter sa maison asylwerber katrina lufter

 

ImprimerE-mail

Témoignage d¹un gardien de prison de Grenoble-Varces

On parle d’Agent de l’Administration Pénitentiaire, je suis un maton. Sans emploi ni perspective d’emploi malgré un Bac + 4 en économie (à quoi ça sert, une maîtrise d’économie, on se demande !) je me suis décidé à devenir maton il y a un peu plus de 2 ans, et suis affecté à la Maison d’Arrêt de Grenoble-Varces. J’ai jusqu’à maintenant toujours voté à gauche, "socialiste de coeur" (sinon de raison ?). Venant d’une ville de banlieue lyonnaise où l’immigration n’est pas (encore ?) un problème, j’avoue avec honte que jusqu’à ma prise de fonction je me sentais quelque peu attristé par le sort de ces immigrés, tout comme moi sans emploi, en prise au racisme, etc. Elevé dans une famille de la classe moyenne j’étais sans doute ce que vous appelez un "bobo". Et un imbécile.

Il y a 2 ans j’ai donc pris mes fonctions de surveillant à la MA de Varces. Comment décrire le choc subi ? J’ai pris en pleine gueule la réalité soigneusement cachée par les média et dont il ne faut pas, surtout pas, parler. Je vais essayer d’être calme et de décrire avec ordre la situation.

La MA de Varces regroupe environ 80% de prévenus (en attente de jugement) et 20% de condamnés attendant d’être transférés dans un "établissement pour peine" (Centre de Détention ou Maison Centrale). Dans ces 100% de détenus, sont plus de 80% de détenus se réclamant de l’islam. Simple à voir, puisque nous proposons des menus "hallal", il suffit de compter donc les détenus le réclamant.

Un Aumônier passe chaque dimanche et visite les détenus catholiques qui le souhaitent, il célèbre également un office environ une fois par mois. Y sont présents au maximum 20 détenus (sur un total d’environ 400).
> > > > > > > > > > > Un imam est quasiment chaque jour à la MA de 10h a 17h et n’a manifestement pas assez de temps pour visiter tous les détenus qui le souhaitent. Aux heures de prière musulmane, les coursives résonnent des sourates du coran récitées et chantées par les détenus.

La MA est composée principalement de 4 étages. Au premier se trouvent les salles de classe et d’activité, ainsi que principalement les détenus "isolés" (affaires de mœurs). Au second en principe les détenus musulmans. Au troisième étage, en principe les cellules des détenus travaillant aux ateliers. Au 4-eme en principe les détenus non musulmans. Çà c’est la théorie, c’était ainsi il y a plusieurs années comme me racontent les anciens collègues. Aujourd’hui, avec plus de 80% de musulmans, ils sont partout, dans tous les étages.

Tout le monde sait bien qu’en prison, ce sont les surveillants qui font régner la discipline. C’est du moins ce que je croyais. Eh bien non ! A Varces, ce sont les caïds musulmans qui font régner leur ordre. Nous, matons, devons nous plier à leurs décisions, et TOUTE décision que NOUS prenons sans leur aval ne sera pas exécutée. Nos Brigadiers négocient quasiment chaque jour avec les caïds musulmans pour décider s’il est possible d’inscrire X ou Y aux activités sportives, si X ou Y est "autorisé" à travailler aux ateliers, etc. J’ai même vu de mes yeux un Brigadier négocier avec un caïd musulman le "droit" pour un détenu d’aller au parloir quand il avait une visite, pour s’assurer qu’il ne serait pas attaqué par les détenus musulmans (Ce détenu particulier était accusé de faire partie d’un groupe "raciste").

Il y a dans l’enceinte de la MA un grand gymnase ou on y fait essentiellement... de la boxe ! Et devinez qui s’inscrit à cette activité ? Les musulmans. Ceci explique que quand un de mes collègues se fait agresser par un détenu, il soit très sévèrement rossé !

Le ramadan a imposé des horaires spéciaux de distribution des repas. Et par "simplicité" les musulmans ont tenté d’imposer à TOUS les détenus leurs horaires de repas. Ceci a été tout de même refusé par la Direction, ce qui a généré insultes et menaces de la part des caïds musulmans.

Le racket en prison n’est pas une légende, et il est aujourd’hui organisé par les caïds musulmans : Il est notoire que tout détenu recevant un salaire de l’administration pénitentiaire (qui travaille aux ateliers, qui travaille dans le service général), doit en reverser une partie aux caïds de la prison. Cette partie se fait en produits alimentaires, on le voit aux distributions des "cantines". De même pour les détenus non musulmans recevant des mandats, ils doivent "cantiner" pour les caïds musulmans.

Le téléphone en maison d’arrêt est interdit. Et pourtant tout le monde peut téléphoner, puisque les téléphones mobiles sont très nombreux. Et là aussi, l’autorisation des caïds musulmans est de fait, et se paye en produits alimentaires... ou en "services".

Ces "services"... Un détenu ayant des visites familiales fréquentes sera mis à contribution pour introduire de la drogue dans la prison, lors de ses visites. C’est simple : Sur le parking ou attendent les familles, les trafiquants remettent quelques doses de drogue aux visiteurs, qui les donneront ensuite aux détenus. Celui-ci les cachera où il peut (dans l’anus souvent... dans ses vêtements...) et s’il se fait prendre à la fouille après la visite, sera bien sûr le seul à en payer les conséquences ; Il sait que s’il parle, il sera tabassé par ses co-détenus. Et s’il ne se fait pas prendre, il donnera la drogue aux cadis qui la revendront aux autres détenus, et qui seront payés en produits alimentaires... ou en services. La boucle est bouclée !

Le business comme ils disent : Les caïds continuent bien sûr de diriger leurs réseaux depuis la prison. Les réseaux à l’extérieur se reconstruisent à l’intérieur, et sont à l’origine de la plupart des règlements de comptes ayant lieu à l’intérieur de la maison d’arrêt.

Revenons à l’islam : Les conversions à l’islam sont fréquentes, et quelques détenus exercent les fonctions de "sages" en faisant la propagande islamique dure. J’ai vu moi-même des jeunes détenus français commencer à changer leur mode vestimentaire, puis demander des repas hallal, en très peu de temps.

Et ce qui m’a décidé à vous écrire... Le jour où ce français de la région lyonnaise a été décapité par un musulman, ça a été des explosions de joie. Des hurlements de sauvages. Des déchaînements d’insultes et de menaces contre nous ("on va te faire pareil à toi et ta famille"). Les caïds musulmans ont même exigé ET OBTENU de prolonger la promenade dans la cours de plus de 2 heures pour célébrer ce crime.

Je ne vais travailler maintenant qu’avec la peur au ventre. Les insultes sont bien sur désagréables, mais surtout je sais que pour le moindre prétexte je peux être agressé. Il y a eu à Varces 17 agression physiques de surveillants au mois de juin dernier. Cela fait plus d’une tous les 2 jours. Mais j’ai aussi peur pour ma famille, je suis marié et père de 2 enfants. J’ai été pris à partie quand je quittais l’établissement après mon travail, à 2 reprises (en à peine 2 mois !), suivi une fois en voiture sur plusieurs kilomètres. Le lendemain un caïd m’a ordonné d’inscrire un de ses amis à une séance d’informatique. J’ai accepté. Avec honte. Mais j’ai peur.

Aujourd’hui je cherche activement un autre emploi, mais je sais que je ne trouverai rien, la situation est ainsi. Certains de mes collègues de travail se font à cette situation, certains profitent même financièrement en s’étant vendus à la mafia qui règne à Varces ! Mais d’autres comme moi, voudraient pouvoir simplement faire notre travail. Plusieurs d’entre nous sommes allés voir la Direction. La réponse a été claire "On ne veut pas d’émeutes, gardez un profil bas".

ImprimerE-mail

L’Europe autorise les OGM : la France n’a pas la possibilité de s’y opposer

L’Europe autorise les OGM, aucun pays n’est en mesure de pouvoir préserver sa population de cette décision compte tenu du marché de libre échange économique. Les différentes politiques nationales sont donc bien ignorées par Bruxelles : emballez c’est pesé !

L’Europe a donc décidé d’autoriser l’importation et la commercialisation de 19 organismes génétiquement modifiés (OGM). Une décision qui s’affranchit des diverses volontés nationales exprimées sur le sujet. Car les États membres ne se sont pas encore mis d’accord sur une proposition de réforme leur permettant d’interdire ces fameux OGM sur leur territoire. Ils ont été pris de vitesse par Bruxelles !

Cette autorisation s’impose. Aucun recours légal pour la France ou d’autres pays, pour s’y opposer. Ces OGM sont pourtant directement destinés à l’alimentation animale et humaine : soja, maïs et colza. Onze d’entre eux viennent de chez Monsanto.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Les syndicats craignent "une main d'oeuvre au rabais"

Les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des 10 ont décidé de réduire la période d'attente imposée aux demandeurs d'asile avant qu'ils ne soient autorisés à travailler. Elle passera de 6 mois à 4 mois après leur enregistrement, a-t-on appris mercredi au cabinet du ministre de l'Emploi, Kris Peeters. La mesure sera prise par arrêté royal. Les représentants des travailleurs et des employeurs ont toutefois mis des conditions pour garantir le respect des conditions de travail et de salaire, a-t-on précisé à la FGTB.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Crise des migrants: la gauche allemande dénonce le rôle des USA

Sous la houlette des Etats-Unis, l'Occident a déstabilisé des "régions entières", en y provoquant l'apparition de groupes terroristes et les utilisant par la suite à ses fins, estiment les dirigeants du Parti de Gauche allemand "Die Linke".

Washington est le principal responsable de la crise migratoire à laquelle l'Europe est confrontée aujourd'hui, ont indiqué les vice-présidents du Parti de Gauche allemand "Die Linke", Sahra Wagenknecht et Dietmar Bartsch, dans un rapport, dont RIA Novosti a obtenu copie. 

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

L'Arabie saoudite dit "non" aux réfugiés mais prête à financer 200 mosquées...

L'Arabie saoudite : "non" aux réfugiés, mais prête à financer la construction de 200 mosquées en Allemagne

Ce n'est pas un secret, les Etats du Golfe (Qatar, Koweït, Oman, Bahreïn et les Émirats arabes unis) et l'Arabie saoudite refusent d'accueillir des réfugiés syriens, alors qu'il s'agit en grande partie de musulmans sunnites, comme eux. En revanche, Riyad propose la construction de 200 mosquées pour les migrants en Allemagne, selon le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine, qui cite le journal libanais Al Diyar.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Plus d'articles...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites